Vous lisez les écrits d’une démente dépressivo-bipo-schizophrène

Si vous avez du temps devant vous, je vous conseille un jeu assez divertissant. Compter le nombre de troubles mentaux dont vous souffrez sur le site de l’OMS.

Dépression

« À l’échelle planétaire, près de 350 millions de personnes de tous âges en souffrent. Les femmes sont plus touchées que les hommes à cet égard. » Je suis une femme, je suis déjà dans les favoris. Dites m’en plus.

image

Originally posted by theweekmagazine

La dépression se caractérise par- (…)*

  • Un sommeil ou un appétit perturbé : alors ça oui. J’ai pas pu dormir avant 4 heures du matin hier soir et me suis réveillée dès 9h30. Bon d’accord je suis sortie toute la nuit et ai été réveillée par le marteau piqueur de mes voisins, mais ça reste un sommeil perturbé. Mon appétit n’est pas perturbé (je mange bien mes 5 repas par jour), mais c’est sommeil OU appétit, donc je reste en bonne position.
  • De la fatigue : de la fatigue vous dites ? Je suis é-pui-sée. Encore un bon point.
  • Et des problèmes de concentra…Oh ! Un oiseau !
  • – (…)*

Allez, un trouble mental pour moi.

Trouble affectif bipolaire

Ce trouble se caractérise par des épisodes maniaco dépressifs entrecoupés par des périodes d’humeur normale. Les épisodes maniaques correspondent à une période où l’humeur est élevée, irritable, à une hyperactivité, un important débit de parole, une estime de soi exagérée et une diminution des besoins de sommeil.

J’ai l’impression de lire ma biographie, hyperactivité et diminution des besoins de sommeil exceptés (symptômes secondaires).

Schizophrénie et autres psychoses

(…). **

(…)*

Les personnes touchées peuvent avoir des difficultés à travailler ou à étudier normalement.

Devrais-je commencer à m’inquiéter ? Je suis à un total de 3 troubles sur 3.

image

Originally posted by soulofadreamerblog

La démence

« Elle affecte la mémoire, l’orientation, la compréhension, le calcul, la capacité d’apprentissage, le langage et le jugement. ».

Qu’on me réserve une chambre double à Sainte-Anne. J’ai aujourd’hui même oublié le prénom de l’oncle de ma voisine qu’on m’avait pourtant présenté il y a 4 ans et, pire, ai demandé mon chemin à des gens pour aller du Fouquet’s au Flandrin. Ai-je besoin d’aller plus loin ?

* Symptômes insignifiants

** Laïus scientifique que je n’ai pas réussi à appliquer directement à mon cas

Une idée me tourmente, ne serais-je pas une vulgaire hypocondriaque ? Pire encore, le fait que je pense être hypocondriaque fait-il de moi une hypocondriaque ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*